Sauver des vies plutôt qu'une tradition criminogène

Publié le par Oryxa DORFEST

Un communiqué diffusé en Suisse en rapport avec l'actualité locale. La Suisse a toujours une armée de milice et chaque citoyen suisse mâle est sensé avoir chez lui son fusils-mitrailleurs ainsi que quelques balles, juste assez par exemple pour un drame familiale comme il en arrive de temps en temps, avec une épouvantable régularité depuis des décennies.

SAUVER DES VIES PLUTÔT QU'UNE TRADITION CRIMINOGÈNE
Communiqué de presse
Genève, le 2 Mai 2007
Le Mouvement Raëlien Suisse se joint aux associations qui dénoncent la tradition criminogène qui veut que chaque soldat suisse conserve armes et/ou munitions chez lui, comme si à l'heure de l'Europe et de la technologie, des hordes barbares allaient déferler demain matin dans nos campagnes pour s'en prendre à nos douces vaches et nos paisibles nains de jardin.
Depuis 1945, voire avant, l'armée suisse n'a rien protégé du tout (et surtout pas le budget), mais a par contre été le principal et fier sponsor de nombreux drames terribles, que ce soit lors d'exercices militaires, ou dans des suicides et meurtres domestiques facilités par la dangereuse tradition des armes et munitions à portée de main.
Si un quelconque groupe politique proposait aujourd'hui de mettre dans chaque foyer un produit potentiellement léthal (dont c'est même la fonction première !), tout le monde réagirait avec le fameux « principe de précaution » par lequel on se méfie selon les sensibilités, qui du clonage ou des OGM, qui du nucléaire ou de certaines races de chiens.
Mais comme il s'agit d'une tradition, c'est-à-dire d'une habitude collective, on ne voit plus le danger, les consciences dorment et se bercent de belles mais stupides images héroïques complètement déconnectées de la réalité. Il faut dire que l'armée obligatoire a, sur le sujet, bien joué son rôle d'endoctrinement, bien mieux que de fantasmagoriques « sectes dangereuses aux pratiques bizarres».
A ceux qui tiennent absolument à conserver à la maison un symbole de ce qu'ils croient être aux fondements de notre pays, le Mouvement Raëlien Suisse leur propose d'investir dans des godemichés roses, qui constitueront de bien meilleurs substituts phalliques que le FASS 90 pour outiller nos virils soldats, et dont une partie de la population se trouvera assurément plus directement satisfaite.
Enseignez l'amour de soi et des autres, l'harmonie et le bien-être, mais pas la guerre, tel est le message du Mouvement Raëlien. Le pays tout entier s'en ressentira réellement mieux.
Pour rappel, les raëliens sont objecteurs de conscience, en application d'une valeur essentielle de leur philosophie : la responsabilisation qui veut que nul ne peut se soustraire de la responsabilité de ses actes, même en ne faisant qu'obéir ou agir au nom d'une cause quelle qu'elle soit. Pour les raëliens, aucune cause ne justifie la mort ou la souffrance d'individus non-violents, a fortiori aucune tradition ne justifie les morts et souffrances que l'armée suisse a occasionnés en pure perte depuis des décennies, sans rien apporter de constructif à notre pays.
En Suisse, les raëliens ont toujours activement soutenu les initiatives du Groupe pour une Suisse Sans Armée, et continueront de le faire tant la non-violence et la responsabilisation sont des valeurs primordiales de l'enseignement du prophète Raël.

Retour au Menu Principal Rael Expression

Publié dans Communiqués

Commenter cet article