Les Royaumes Unis de Kama

Publié le par Oryxa DORFEST

Rael Expression: Les Royaumes-Unis de Kama

Raël : « Les Royaumes Unis de Kama », la seule solution pour régler les conflits africains

Communiqué de presse
Genève, le 31 Janvier 2008


Las Vegas, le 29 janvier 2008 - À peine un mois après l'élection d'un nouveau président, les Kenyans souffrent encore des effets de la violence, que l'ancien secrétaire général des Nations Unies Kofi Annan a décrit en tant « qu'abus grave des Droits de l'Homme ». Selon des observateurs de l'O.N.U., ce nouveau déséquilibre a déjà forcé à se déplacer 250.000 personnes, avec des milliers de logements détruits par l'escalade des combats entre les communautés rivales. Il est regrettable que les hauts responsables de beaucoup de pays occidentaux considèrent le carnage continu existant au Kenya et dans d'autres pays africains comme l'évidence d'une immaturité politique et que, se référant à ces nations, ils émettent des commentaires paternalistes ou alors, tout simplement, ils les ignorent.
« Les pays occidentaux ne peuvent pas se laver les mains de ces conflits en les qualifiants d'actes de ''barbares non civilisés'', puisqu'ils en sont eux-mêmes responsables » a indiqué Raël, fondateur et leader du Mouvement Raëlien, dans une déclaration publiée lundi 28 janvier 2008, précisant : «Comme ce fut le cas pour le Rwanda et beaucoup d'autres pays africains avant ces évènements, le Kenya vit encore un autre drame qui est 100 % hérité des frontières artificielles imposées par la colonisation. Et il y en aura plusieurs autres ».
Durant sa tournée de conférences en Afrique, Raël a indiqué qu'il est plus pressant que jamais de retourner aux frontières et états d'avant la colonisation qui composaient les royaumes et les empires initiaux de Kama - le nom donné au continent africain par les habitants indigènes avant que les colonisateurs le renomment ''Afrique'' - .
« C'est la seule façon d'empêcher les génocides supplémentaires », a-t-il averti. Il a ajouté : « Il est temps de détruire les frontières et nations artificielles créées par les envahisseurs européens qui ont divisé l'Afrique en négociant sur des cartes. Par la corruption massive et rampante qui se passe la plupart du temps, des présidents, des ministres et des administrations entières pompent l'argent pour renflouer leurs comptes bancaires suisses. Il est temps pour les rois traditionnels, les empereurs et les chefs locaux de reprendre le pouvoir et de créer ensemble un continent, les ''Royaumes Unis de Kama'', dans lequel chaque groupe ethnique serait totalement indépendant ».
Le porte-parole raëlien d'Afrique, Uriël Nawej, est un descendant de Yaav Nawej, fondateur et premier empereur de l'empire de Lunda. Nawej, qui est également un membre du clan impérial de Lunda Amalas, dit : «Au Kenya les groupes indigènes demandant ou réclamant plus d'indépendance - ce qui inclut un retour aux frontières pré coloniales - sont :
- Les Massaïs du Kenya et du Nord de la Tanzanie, qui réclament de plus en plus les zones prises par les Anglais et qui rêvent de restaurer le ''Maasaïland''.
- Les Samburus du centre nord du Kenya, qui veulent être réunis avec leurs parents de l'autre côté de la frontière somalienne ; eux désirent ardemment restaurer le ''Samburuland''.
- Les Turkanas au Nord-Ouest, qui veulent l'autonomie dans le ''Turkanaland''.
Suivant les recommandations de Raël, les responsables raëliens rencontrent la plupart des chefs traditionnels du continent. Dans quelques pays, ils ont même établi un parti politique nommé le FERUKA, le parti pour la ''fédération des royaumes unis de Kama''.

Plus d'information sur la direction donnée par Raël pour le continent africain:
www.raelafrica.org

  Retour au Menu Principal Rael Expression 

Publié dans Communiqués

Commenter cet article