Sectophobie, la plainte des raéliens recevable

Publié le par Oryxa DORFEST

Première victoire juridique des raéliens sur les sectophobes de Université du Québec à Trois-Rivières !

L'article de radio-canada  (reproduit ci-après)
La Commission des droits de la personne accepte de traiter la plainte déposée par le mouvement raélien le 3 avril dernier contre l'Université du Québec à Trois-Rivières (UQTR).
Les raéliens reprochent à l'UQTR de les avoir expulsés de l'établissement en décembre dernier. Ils avaient installé un kiosque de leur organisme Clitoraid. Cette organisation a pour objectif d'aider les femmes excisées à retrouver leur clitoris en subventionnant une opération que la plupart des femmes africaines ne peuvent payer.
Selon le mouvement raélien, l'université a annulé la collecte de fonds et a interdit aux raéliens d'organiser des activités de type humanitaire sur son campus. ayant appris que Clitoraid avait été fondé par Raël.La Commission des droits de la personne propose un processus de médiation entre les deux partis. Si cette démarche échoue, la commission ouvrira une enquête.

Retour au Menu Principal Rael Expression

Publié dans Sectophobie

Commenter cet article