Kouchner le nucléaire

Publié le par Oryxa DORFEST

Rael Expression: Kouchner le Nucléaire menace l'Iran d'une guerreLe ministre des Affaires étrangères français Bernard Kouchner a brandi dimanche soir la menace de la guerre contre l'Iran, état souverain membre des Nations Unies.

Monsieur Kouchner, croyant être habilité à parler au nom de la "communauté internationale", entendait ainsi faire pression afin que l'Iran cesse l'enrichissement d'Uranium, étape importante pour acquérir l'indépendance énergétique nucléaire civile, et pouvant éventuellement précéder la construction de vecteurs nucléaires militaires.
La France est une puissance nucléaire militaire. Ainsi la France dénie à un état tiers le droit qu'elle s'accorde à elle-même. Et brandit la menace d'une guerre afin de conserver sa supprémacie et son privilège. Tout ceci bien entendu au nom de la Paix et de la Sécurité, mais de qui se moque-t-on ?
Estimant que la fabrication d'une bombe atomique par l'Iran constituerait un vrai danger pour l'ensemble du monde, il a ajouté qu' on ne peut pas trouver de plus grande crise que celle-là au monde pour le moment.
Mais moi, en entendant de tels propos, et si je présidais à la destinée de l'Iran, et qu'on me cherche ainsi des poux parceque je veux investir dans le nucléaire civil, et qu'on me reproche de vouloir faire du nucléaire militaire, puis qu'on me menace de sanctions écconomiques, puis du recours à la force armée, autrement dit qu'on me menace d'une guerre, alors ne devrais-je pas justement me dépécher de construire ces bombes, et en quantité suffisante pour me faire respecter et mettre mon peuple à l'abrit d'une agression ?
Rael Expression: le dome de la bombe atomique
La légèreté et l'irresponsabilité des propos du ministre français aux Affaires étrangères est stupéfiante.
Le seul hic dans l'histoire, c'est qu'il n'est en principe pas possible d'utiliser l'arme nucléaire à moins d'une destruction réciproque, et que ladite arme se trouve ainsi cantonée à un rôle de dissuasion, mais que, malheureusement, sauf à perdre toute crédibilité, la probabilité de son utilisation est certe très faible, mais non nulle. Si la probabilité de l'utilisation de l'arme nucléaire était nulle, la dissuasion ne marcherait pas. Ce qui laisse à l'espèce humaine une assez faible chance de survie.
Retour au Menu Principal Rael Expression
 
 

Publié dans Géopolitique

Commenter cet article