Bush: le début de la fin

Publié le par Oryxa DORFEST

Rael Expression: Retour d'Irak avec une pleine cargaison de bierresL'empire américano-étatsunien se fissure

On nous bassine dans les mass médiamenteurs avec les pertes américaines qui ont dépassé, ça y est, les 3'500 morts, selon le décompte officiel, depuis l'invasion illégale de l'Irak en mars 2003. Oui, et alors ? Mais qui donc parle des 600'000 civils irakiens morts dans cette même période. Ou peut-être un million, d'alleurs, car personne ne sait vraiment... On s'en fout c'est rien que des civils, dont la moitié de femmes et d'enfants de tous ages. C'est la faute à Saddam ? C'est surtout la honte pour les médias qui propagent cette propagande morbide, cet honteux mensonge par omission, car c'est un mensonge que de ne pas parler des pertes civiles quand ont évoque, en tant que journaliste professionnel, des pertes militaires...

Et puis il y a cette cour d'appel fédérale américaine qui a estimé que le président Bush n'avait pas le pouvoir de décider la détention illimitée d'un terroriste présumé. Le plaignant, un citoyen qatari, est la seule personne détenue aux Etats-Unis en tant que combattant ennemi. Les autres sont à Guantanamo, et n'auront pas cette chance...

Et effectivement, oui, un accord secret avait bel et bien été conclu entre les Etats-Unis et l'Otan en 2001 permettant à la CIA d'incarcérer, en Europe (!), des personnes soupçonnées de terrorisme , a révélé ce vendredi Dick Marty, le rapporteur spécial du Conseil de l'Europe. Et les USA de se récrier que non, que c'est pas vrai, qu'il n'y a pas de preuves. Bien sûr bien sûr...
La fin de l'histoire ? Dans quelques années, la victoire du Bien sur le Mal, parce que la Vérité finie toujours par triompher !

Retour au Menu Principal Rael Expression

Publié dans Imperium Americanum

Commenter cet article