La secte des Juifs intégristes et la secte des Musulmans intégristes

Publié le par Webmaster

Communiqué de presse envoyé en France suite au rapport sur les sectes et l’enfance en France et au débat parlementaire qui en a découlé:

Raël demande pourquoi le rapport sur la protection des enfants ne s'attaque pas à la mutilation sexuelle appelée circoncision et partiquée par les juifs et les musulmans en France

Le récent rapport pour la protection des enfants des "sectes" s’en prend aux petites minorités religieuses dont le seul crime est de donner une éducation privée à leurs enfants, en les gardant à l’écart de la société.
RAEL rappelle qu’il y a beaucoup plus grave: chaque jour des enfants sont mutilés sexuellement par des "sectes" appelées religions comme les Juifs ou les Musulmans et sans que ni les parlementaires français, ni le Miviludes, ni l’Adefi n’y trouve rien à redire. Qu’est ce qui est plus grave: mutiler sexuellement des enfants pour le reste de leur vie au nom d’une croyance qu’ils ne partageront pas forcément une fois adultes ou les éduquer à l’écart des pollutions médiatiques ?
Pourquoi ni le rapport parlementaire français, ni le Miviludes, ni les Adefi ne s’en prennent-ils aux minorités juives, orthodoxes et musulmanes intégristes qui, elles aussi, élèvent leurs enfants à l’écart de la société et sans leur permettre de regarder la télévision et donc de "savoir qui est Zidane" pour reprendre l’expression d un député de cette commission...(On peut au passage se demander quelle est l’utilité de savoir qui est Zidane... ).
Ces autorités françaises ont-elle peur d’être accusées d’être antisémites en s’en prenant aux Juifs orthodoxes vivant repliés sur eux-mêmes ou d’être victimes d’attaques terroristes en dénonçant les communautés musulmanes intégristes élevant elles aussi leurs enfants en circuit fermé et coupés de la société ?
Le plus grave est que les mêmes parlementaires, Miviludes et Adefi qui volent au secours de ces malheureux enfants qui n’ont pas le "privilège de savoir qui est Zidane", ne font absolument rien pour faire cesser les mutilations sexuelles imposées par la force à des petits enfants par les Juifs orthodoxes et les Musulmans intégristes en France. Si une secte coupait rituellement le bout de l’oreille des enfants de ses membres les autorités feraient bien heureusement immédiatement emprisonner tout le monde et cesser ces mutilations. Mais la circoncision qui coupe une partie bien plus importante du corps des enfants juifs et musulmans et qui déterminera leur vie sexuelle future est, elle, tolérée et personne ne la dénonce. De plus en plus de jeunes Juifs aux Etats-Unis poursuivent leurs familles pour cette mutilation qu’ils ont subie étant enfant et un hôpital s’est même spécialisé dans la réparation des prépuces endommagés.
Pourquoi donc les parlementaires français, le Miviludes et les Adefi ne dénoncent-ils pas ces pratiques qui mutilent à vie de jeunes enfants et ne réclament-ils pas leur interdiction avant de s’en prendre aux communautés dont le seul crime est d’empêcher les enfants de savoir qui est Zidane?

Retour au Menu Principal Rael Expression

Publié dans Communiqués

Commenter cet article