Ouganda: quand un gouvernement s’attaque à ses citoyens les plus vulnérables.

Publié le par Oryxa DORFEST

Raël Expression: le drapeau de l'OugandaOù le Maïtraya Raël dénonce les persécutions homophobes en Ouganda et apporte un éclairage historique sur l'homosexualité en Afrique avant et après la colonisation.

Le communiqué complet:
Après le Cameroun, c’est l’Ouganda qui se démarque en faisant publier par le RED Pepper magazine les noms de présumés homosexuels. Ce meme journal s'apprete à récidiver avec les noms de femmes qui seraient homosexuelles creant bien sur une forte angoisse dans cette communaute qui peut se retrouver face aux lynchage, violence et meurtres gratuits, encouragés par le gouvernement actuel qui ne fait rien pour empêcher cela.
Le fondateur et chef spirituel du mouvement raëlien international, Le Prophète RAEL, dénonce avec force cette attitude du gouvernement Ougandais qui laisse promouvoir la haine, la violence et la discrimination entre ses citoyens sans lever le petit doigt pour protéger les plus vulnérables : ses minorités.
Les Ougandais se doivent de connaître leur histoire et doivent aussi savoir qu’en maltraitant un homosexuel dans leur pays, que ce soit un homme ou une femme, ils trahissent la mémoire de leurs ancêtres au profit du Maître colonisateur Britannique.
Beaucoup d’Africains croient encore que l’homosexualité a été importée en Afrique par l’homme blanc! Totalement FAUX! C’est l’homophobie qui a été importée en Afrique par les Britanniques colonisateurs, par l’Islam et la chrétienté. D’ailleurs , encore aujourd’hui la section 140 du code pénal ougandais qui pénalise les rapports entre personne de même sexe a été hérité des britanniques! Et oui, et ce code est appliqué contre des ougandais, par des Ougandais à la solde du colonisateur.
Les Ougandais doivent se souvenir qu’avant l’arrivée de l’Islam et de la Chrétienté, les homosexuels n’étaient pas rejetés ni discriminés comme le fait le pouvoir Ougandais.
Au contraire, ils étaient adorés et appréciés car ils étaient considérés comme des demi-dieux. En effet c’étaient eux qui s’approchaient le plus des dieux considérés homme-femme à la fois, par leur féminité.
Le mouvement raëlien international qui compte plus de cinq mille membres en Afrique, est une religion athée qui a été fondée par RAEL (
www.rael.org) le dernier des prophètes choisi par les Elohim (mot hébreux écrit dans la bible originelle qui signifie « ceux venus du ciel » et qui a été traduit injustement par dieu.)
Le mouvement raëlien prône l’amour de ses semblables et de ceux qui sont différents, la liberté et le respect des autres, de leur sexualité, l’humanitarisme, la géniocratie et la paix mondiale.
Les minorités sexuelles, c’est à dire les homosexuels, lesbiennes, bisexuels, transexuels et travesties auront un rôle important à jouer dans l’avènement de cette paix mondiale, condition sine qua non du retour de nos créateurs, les Elohim, sur terre.
Le prophète RAEL invite donc tous ceux qui sont victimes de discrimination dans leur pays l’OUGANDA , à cause de leur orientation sexuelle, à quitter ce pays qui ne les mérite pas si leur vie est en danger et de mettre leur intelligence, leur créativité et leurs économies au service d’un pays qui les accepte et les reconnaît comme des êtres à part entiere. Parallèlement il invite tous les ougandais à combattre l’intolérance, la discrimination basée sur l’orientation sexuelle et à faire en sorte que leur pays puisse entrer dans le concert des nations comme un pays libéré de l’exploitation colonisatrice et respectueux de la Déclaration Universelle des Droits de l’Homme des Nations Unies.

Pour en savoir plus, voir aussi Le Red Pepper publie une liste de lesbiennes présumées
Voir également Le Prophète Raël appelle au Boycott du Ghana

Retour au Menu Principal Rael Expression

Raël Expression: homophobie en Afrique

 

Publié dans Société

Commenter cet article