Pour une théorie humano-intentionnaliste de l'évolution

Publié le par Alexis BARECQ

 

La nécessité de développer une théorie humano-intentionnaliste de l'évolution répond à deux contraintes majeures: d'un part la difficulté de l'antériorité du paradigme transformiste, lequel est fortement ancré dans une philosophie naturaliste prenant aujourd'hui des airs de religion, et d'autre part le retour en force du mysticisme créationniste divin sous couvert de dessin intelligent.
Comme le rappelait Michael Denton, auteur du célébrissime Evolution - Une théorie en crise, l'abandon final d'une théorie a toujours exigé l'émergence d'une théorie concurrente.
Et de citer Kuhn:

[...] Une théorie scientifique ne sera déclarée sans valeur que si une théorie concurrente est prête à prendre sa place. L'étude historique du développement scientifique ne révèle aucun processus ressemblant à la démarche méthodologique qui consiste à éprouver une conclusion comme fausse par comparaison directe avec la nature. [...] L'acte de jugement qui conduit les savants à rejeter une théorie antérieurement acceptée est toujours fondé sur quelque chose de plus qu'une comparaison de cette théorie avec l'univers ambiant. Décider de rejeter un paradigme est toujours simultanément décider d'en accepter un autre, et le jugement qui aboutit à cette décision implique une comparaison des deux paradigmes par rapport à la nature et aussi de l'un par rapport à l'autre. [...]

 L'aspect tragi-comique de la question de l'antériorité du paradigme est superbement résumé par cette autre réflexion de Danton:

 [...] Il y a, sans aucun doute, un facteur qui contribue plus que tout autre à l'immense succès du modèle darwinien: malgré tous ses défauts, il reste le seul modèle de l'évolution jamais proposé qui invoque des processus physiques et naturels connus en tant qu'agents du changement évolutif. Les théories créationnistes, elles, font carrément appel à des causes surnaturelles. [...]

Elever le débat, s'extraire des darwineries autant que des bondieuseries, c'est formuler concrètement une théorie alternative: l'évolution humano-intentionnaliste.
Qu'est-ce que la théorie humano-intentionnaliste de l'évolution ?
Le postulat central de l'évolution dans une optique humano-intentionnaliste est que toute vie a été conçue intelligemment puis réalisée par ingénierie biomoléculaire, les créateurs étant eux-mêmes des êtres biologiques intelligents, à l'instar des humains, agissant de propos délibérés, autrement dit de façon intentionnelle.
Il y a donc bien création mais nul recours à aucune divinité n'est nécessaire, seul à l’œuvre étant le génie créateur de l'être humain.
Il y donc bien évolution, sophistication progressive des techniques et de la création, mais nul recours à des croyances pseudo-scientifiques telles que le pouvoir créateur supposé de la sélection naturelle, le pouvoir magique des longues périodes de temps, ou encore l’illusion du caractère continu de la typologie du vivant largement contredit par les faits.
La théorie humano-intentionnaliste de l'évolution, restant encore largement à formuler, soumet à notre réflexion des perspectives d’une grande fécondité, et rend hommage à l’apport scientifique sans égal que représente incidemment ce que les raéliens appellent Les Messages.

 Retour au Menu Principal Rael Expression

 

 

Publié dans Origine de la vie

Commenter cet article